Toutes les collections

Portraits du Second Empire

Portraits du Second Empire

Portraits du Second Empire

Partager

Depuis le début du XIXe siècle, l'art du portrait avait connu une vogue sans précédent et envahi les Salons. Sous le Second Empire, le succès de ce genre ne se démentit pas en peinture. Faire peindre son portrait, tout particulièrement par un portraitiste reconnu comme Franz Xaver Winterhalter, Édouard Dubufe ou Alexandre Cabanel, était signe de réussite sociale.

 

Les collections des musées du Second Empire sont aussi très riches en portraits photographiques, particulièrement en portraits - cartes de visite, dont la mode battait son plein à cette époque. Elles comptent aussi de nombreux portraits gravés, ainsi que quelques bustes et statues.

 

 

 

 

Portraits impériaux

Les collections compiégnoises offrent une série unique en son genre de portraits de la famille impériale, dont une grande partie par ou d'après Franz Xaver Winterhalter. Le portrait de "L'Impératrice Eugénie entourée de ses dames d'honneur" en est le fleuron. Les collections comportent des effigies très codifiées, tels les portraits équestres de l'Empereur, mais aussi des figurations plus intimes, comme un "Napoléon III" en costume civil de Winterhalter.

Autour du couple impérial

Le statut social et l'importance historique des autres modèles représentés dans les collections est très varié. Ces portraits, même lorsqu'ils représentent des personnages mineurs, voire non identifiés, constituent un témoignage essentiel sur l'époque. Au delà des conventions traditionnelles du genre, ils offrent un aperçu des normes sociales (attitudes et expressions, manières de se tenir), des modes et des goûts, tant dans le vêtement que dans le décor intérieur.

Portraits peints