Exposition en cours

1914-1917, de l'hôpital au Grand Quartier Général

Le palais de Compiègne dans la Grande Guerre

 

Le palais de Compiègne, situé pendant quatre ans aux avant-postes de la Grande guerre, en fut un témoin privilégié : d’abord transformé en hôpital militaire de 1914 à 1917, il accueillit ensuite le Grand Quartier Général de 1917 à 1918. Deux expositions, en 2014 et 2017, destinées à retracer les heures sombres et glorieuses de son histoire, sont prévues.

La première section rappellera le contexte international du conflit depuis 1870 jusqu’à la déclaration de guerre. On évoquera ensuite les premiers mois décisifs du conflit, qui affectèrent profondément notre région, les soldats ainsi que les populations civiles, avec le passage de la guerre de mouvement à la guerre de position (août-octobre 1914). La troisième et dernière partie prendra en compte le soldat, blessé et malade, depuis la ligne de front jusqu’à l’arrière, où il se trouve pris en charge dans les hôpitaux de campagne. Elle insistera sur le rôle de Compiègne comme base de santé, avec en particulier la transformation du palais en hôpital temporaire (octobre 1914 – avril 1917), jusqu’à l’installation du Grand Quartier Général.
A travers de nombreux documents issus des collections du palais, du musée franco-américain de Blérancourt, et de prêts d’autres institutions, elle abordera ces trois premières années de guerre.

Une deuxième exposition temporaire en 2018, intitulée

« Du grand Quartier Général à l’armistice – Le palais de Compiègne, de la Grande
Guerre à la reconstruction, 1917-1919 »


Elle permettra d’évoquer la situation militaire durant les deux dernières années du conflit ainsi que la présence dans le palais du commandement militaire allié jusqu’à la contre-offensive allemande de 1918. L’exposition s’achèvera sur le bilan des destructions dont eurent à souffrir Compiègne et sa région et sur la reconstruction puisque le palais abrita l'administration des régions libérées.

- See more at: http://palaisdecompiegne.fr/evenement/1914-1917-de-lhopital-au-grand-qua...

1914-1917, de l'hôpital au Grand Quartier Général

Le palais de Compiègne dans la Grande Guerre

 

Le palais de Compiègne, situé pendant quatre ans aux avant-postes de la Grande guerre, en fut un témoin privilégié : d’abord transformé en hôpital militaire de 1914 à 1917, il accueillit ensuite le Grand Quartier Général de 1917 à 1918. Deux expositions, en 2014 et 2017, destinées à retracer les heures sombres et glorieuses de son histoire, sont prévues.

La première section rappellera le contexte international du conflit depuis 1870 jusqu’à la déclaration de guerre. On évoquera ensuite les premiers mois décisifs du conflit, qui affectèrent profondément notre région, les soldats ainsi que les populations civiles, avec le passage de la guerre de mouvement à la guerre de position (août-octobre 1914). La troisième et dernière partie prendra en compte le soldat, blessé et malade, depuis la ligne de front jusqu’à l’arrière, où il se trouve pris en charge dans les hôpitaux de campagne. Elle insistera sur le rôle de Compiègne comme base de santé, avec en particulier la transformation du palais en hôpital temporaire (octobre 1914 – avril 1917), jusqu’à l’installation du Grand Quartier Général.
A travers de nombreux documents issus des collections du palais, du musée franco-américain de Blérancourt, et de prêts d’autres institutions, elle abordera ces trois premières années de guerre.

Une deuxième exposition temporaire en 2018, intitulée

« Du grand Quartier Général à l’armistice – Le palais de Compiègne, de la Grande
Guerre à la reconstruction, 1917-1919 »


Elle permettra d’évoquer la situation militaire durant les deux dernières années du conflit ainsi que la présence dans le palais du commandement militaire allié jusqu’à la contre-offensive allemande de 1918. L’exposition s’achèvera sur le bilan des destructions dont eurent à souffrir Compiègne et sa région et sur la reconstruction puisque le palais abrita l'administration des régions libérées.

- See more at: http://palaisdecompiegne.fr/evenement/1914-1917-de-lhopital-au-grand-qua...

L'épopée fantastique, cycles et motos, 1820 -1920

8 avril 2016 - 25 juillet 2016

Les années 1860-1920 furent, à travers le vélocipède et le Grand-Bi, particulièrement propices aux innovations tandis que les courses cyclistes rencontraient un succès populaire dès 1860. De leur côté, les premières motos, qui sont apparues au cours des années 1890, connurent un développement technologique et commercial remarquable dans les premières années du XXe siècle.

A l'occasion du 120e anniversaire d ela célèbre course cycliste Paris-roubaix, le musée national de la Voiture propose d'illustrer ces moments forts de l'histoire des deux-roues, autour d'une récente acquisition de cycles et motocycles provenant de l'ancienne collection Claude Reynaud et de plusieurs oeuvres essentielles de sa collection.

- See more at: http://palaisdecompiegne.fr/evenement/lepopee-fantastique-cycles-et-moto...

Les années 1860-1920 furent, à travers le vélocipède et le Grand-Bi, particulièrement propices aux innovations tandis que les courses cyclistes rencontraient un succès populaire dès 1860. De leur côté, les premières motos, qui sont apparues au cours des années 1890, connurent un développement technologique et commercial remarquable dans les premières années du XXe siècle.

A l'occasion du 120e anniversaire d ela célèbre course cycliste Paris-roubaix, le musée national de la Voiture propose d'illustrer ces moments forts de l'histoire des deux-roues, autour d'une récente acquisition de cycles et motocycles provenant de l'ancienne collection Claude Reynaud et de plusieurs oeuvres essentielles de sa collection.

- See more at: http://palaisdecompiegne.fr/evenement/lepopee-fantastique-cycles-et-moto...

Les années 1860-1920 furent, à travers le vélocipède et le Grand-Bi, particulièrement propices aux innovations tandis que les courses cyclistes rencontraient un succès populaire dès 1860. De leur côté, les premières motos, qui sont apparues au cours des années 1890, connurent un développement technologique et commercial remarquable dans les premières années du XXe siècle.

A l'occasion du 120e anniversaire d ela célèbre course cycliste Paris-roubaix, le musée national de la Voiture propose d'illustrer ces moments forts de l'histoire des deux-roues, autour d'une récente acquisition de cycles et motocycles provenant de l'ancienne collection Claude Reynaud et de plusieurs oeuvres essentielles de sa collection.

- See more at: http://palaisdecompiegne.fr/evenement/lepopee-fantastique-cycles-et-moto...

Les années 1820-1920 furent, à travers le vélocipède et le Grand-Bi, particulièrement propices aux innovations tandis que les courses cyclistes rencontraient un succès populaire dès 1860. De leur côté, les premières motos, qui sont apparues au cours des années 1890, connurent un développement technologique et commercial remarquable dans les premières années du XXe siècle.

A l'occasion du 120e anniversaire de la célèbre course cycliste Paris-Roubaix, le musée national de la Voiture propose d'illustrer ces moments forts de l'histoire des deux-roues, autour d'une récente acquisition de cycles et motocycles provenant de l'ancienne collection Claude Reynaud et de plusieurs oeuvres essentielles de sa collection.

Télécharger le communiqué de presse :PDF iconcp_epopee_fantastique.pdf