Limousine

Limousine

Limousine

Les premières automobiles
Partager
Matière et technique: 
Bois peint. Métal peint. Cuir. Passementerie. Laiton. Verre. Caoutchouc.
Origine et date: 
France, Modèle 1905, modifié en 1907
Artiste(s): 

Dimensions :

2,35 m
1,62 m
3,85 m

Cette limousine de marque De Dion-Bouton, qui était utilisée comme voiture de service par la direction de l'entreprise, est un modèle de 1905, modifié en 1907. Équipée d'un moteur de 15 CV à quatre cylindres en ligne, avec allumage par magnéto, elle pouvait rouler à environ 80 km/h, une vitesse alors tout à fait considérable.


Au début de l'aventure automobile, de telles voitures de maître étaient proposées à la vente sous la forme d'un châssis moteur qui était ensuite « habillé » par le carrossier choisi par le client. Celle-ci est carrossée en coupé ¾, une forme directement empruntée à la carrosserie hippomobile.


Les limousines, qui servaient aussi bien de luxueuses voitures de ville que de puissantes routières, furent particulièrement en vogue dans la première décennie du 20e siècle.


L'entreprise de Dion-Bouton, qui était l'un des plus importants constructeurs automobiles mondiaux autour de 1900, joua un rôle de pionnier dans l'histoire de l'automobile, contribuant à la faire passer de la production artisanale en nombre limité à la grande série industrielle. Le musée conserve un ensemble de six automobiles de marque de Dion-Bouton, depuis l'ère de la vapeur, avec un dog cart de 1890 environ, jusqu'à cette limousine. La présence de cet important ensemble dans les collections du musée est largement due à la générosité du marquis de Dion, qui fut l'un de ses grands donateurs.

Don du marquis de Dion, Paris,1935.