Livrée de postillon

Livrée de postillon

Livrée de postillon

La route et le voyageur
Partager
Matière et technique: 
Drap, passementerie argentée, peau, cuir.
Veste
Longueur : 48 cm, largeur : 32 cm
Gilet
Longueur : 43 cm, largeur : 31 cm
Culotte
Longueur : 90 cm, largeur : 39 cm
Origine et date: 
Brest, milieu du 19e siècle.
Artiste(s): 

Institution créée en 1570, la poste aux chevaux est chargée de fournir des chevaux pour le transport, la conduite des voyageurs et des diligences. Cette institution a fonctionné pendant plus de trois cents ans sous la tutelle de l’Etat, depuis l’Ancien régime jusqu’aux premières années de la IIIe République. Le postillon avait pour mission de conduire le client au relais suivant, puis d’en ramener les chevaux.

Le postillon revêtait depuis 1786 un uniforme réglementaire, composé d'une veste en drap bleu à revers et parements rouges et au bras gauche d’un brassard sur lequel figurait une plaque en métal gravé permettant d'identifier son relais et son rang au sein de celui-ci. Cet uniforme est ici complété d'un gilet rouge à galon argenté et d'une culotte de peau blanche. Le postillon était coiffé d’un chapeau en cuir bouilli de couleur noire et d’une perruque blanche et, durant les trajets qui le menaient d'un relais à l'autre, il chaussait de lourdes bottes en cuir noir destinées à protéger ses jambes des risques d'écrasement.

Le musée conserve une collection de costumes diversifiée, du Premier empire au début du 20e siècle, relevant comme ici de la poste aux chevaux, mais aussi des équipages de Napoléon III, de la Présidence de la République ou encore d'équipages privés, que complètent quelques vêtements d’automobilistes. La figure du postillon, personnage emblématique du transport public jusqu’à l'avènement du chemin de fer, donna lieu à de multiples – et parfois savoureuses – représentations, comme en témoigne la collection de peinture et d'arts graphiques du musée.

Don du musée Marmottan, Paris, à une date inconnue.