Marguerite Bellanger, buste de fantaisie

Marguerite Bellanger, buste de fantaisie

Marguerite Bellanger, buste de fantaisie

Portraits du Second EmpireNouvelles acquisitions
Partager
Origine et date: 
vers 1868
Artiste(s): 
1824
1887

Dimensions :

66,5 cm
38,5 cm

Marguerite Bellanger (1838 – 1886), qui était une des figures marquantes du demi-monde du Second Empire, fut la maîtresse de Napoléon III de 1863 à 1865. Elle inspira à Carrier-Belleuse un ensemble de bustes plus ou moins réalistes. On reconnait les traits de la jeune beauté dans ce portrait au réalisme à peine tempéré par une expression rêveuse. Elle est coiffée d'un fichu bordé d'une riche bande de dentelle et piqué de roses. Le travail au poinçon des dentelles nous rappelle la formation initiale d'orfèvre du sculpteur. Les roses sont réalisées par collage d'éléments en terre pour constituer les pétales, les feuilles et la tige. Carrier excellait dans cette technique parfois appelée pastillage dont il s'est abondamment servi pour orner ses bustes et les modifier d'un exemplaire à l'autre. Le contraste est habile entre cette richesse ornementale et la subtilité du traitement du visage dont les traits sont ainsi mis en valeur, suggérant aussi la fraîcheur de la carnation.