Réduction du Kreta Singa Barong

Réduction du Kreta Singa Barong

Réduction du Kreta Singa Barong

Le véhicule au fil du temps
Partager
Matière et technique: 
Bois peint et doré. Métal. Métal peint et doré.
Origine et date: 
Java (Indonésie), vers 1930.
Artiste(s): 

Dimensions :

23 cm
51 cm
16 cm

Ce modèle réduit, exécuté vers 1930 par les écoles techniques des Indes néerlandaises, reproduit en plus petit une voiture conservée au kraton (palais) Kasepuhan de la ville indonésienne de Cirebon (anciennement orthographiée Cheribon), située dans la province de Java occidental, sur la côte nord.

Dénommée Kreta Singa Barong (« chariot du lion ») et réputée construite en 1549 selon plusieurs sources, 1649 selon une autre, cette voiture de cour était utilisée par le sultan lors d'occasions cérémonielles, attelée à quatre buffles blancs. Avec sa tête d'éléphant, ses ailes d'aigle et son corps de lion, elle devait donner une forte impression, évoquant les chariots des dieux, effet accru par le battement des ailes opérées par un ingénieux mécanisme lorsque la voiture avançait.

Les cérémonies dans lesquelles le pouvoir était magnifié relevaient de deux catégories, étant soit publiques lorsque le souverain défilait en procession devant l'ensemble de ses sujets, soit réservées à la cour, se tenant à l'intérieur de l'enceinte du palais. Conjuguant les pouvoirs mythiques de l'éléphant, du garuda (un oiseau mythique géant qui était la monture de la divinité hindouiste Vishnou) et du lion, cette voiture servait très probablement aux cérémonies publiques.

En effet, l'identification du souverain avec des divinités hindouistes, des figures bouddhistes ou encore des forces de la nature lui conférait une dimension sacrée qui permettait de légitimer son pouvoir. Cette voiture constitue ainsi un remarquable témoignage de l'art de cour javanais à l'époque moderne, qui se situait au carrefour des cultures indienne, chinoise et musulmane.

Ce modèle réduit s'inscrit dans un ensemble d'environ 130 modèles réduits reproduisant des véhicules principalement originaires de l'Asie du Sud-Est, mais aussi d'Afrique et d'Océanie.

Don de la Direction de l'Instruction publique des Indes néerlandaises, 1934.