Toutes les collections

Vues d'intérieur

Vues d'intérieur

Vues d'intérieur

Partager


Les collections du palais de Compiègne comportent un ensemble remarquable de vues d'intérieur du Second Empire qui permettent aux visiteurs de plonger dans l'atmosphère si particulière des résidences de cette époque. La pratique des vues d'intérieur, d'inspiration anglaise et germanique, s'était diffusée en France sous la Monarchie de Juillet. Elles étaient le plus souvent réalisées à l'aquarelle par des dessinateurs qui s'étaient spécialisés dans ce genre. Deux séries d'aquarelles des appartements de l'impératrice Eugénie au palais de Saint-Cloud, dues principalement à Fortuné de Fournier, et trois vues d'intérieur des Tuileries par le même, offrent un témoignage exceptionnel sur ces décors réalisés sous le Second Empire et détruits en 1870 et 1871.

Second Empire

 

Parmi les collections compiégnoises, les vues exécutées à l'huile par le peintre Charles Giraud font jeu égal avec ces aquarelles en qualité et en précision. Il s'agit principalement de vues de l'hôtel parisien de la princesse Mathilde, sis rue de Courcelles, un bâtiment construit à la fin du XVIIIe siècle par l'architecte Pierre-Adrien Pâris. Le peintre et son frère, l'artiste Eugène Giraud, appartenaient au cercle des proches de la cousine de l'Empereur. Ils avaient leurs entrées dans son salon, Eugène donnant même des cours de peinture à la jeune femme. Aussi Charles Giraud restitue-t-il avec aisance et familiarité l'ambiance qui régnait chez elle.

D'autres tableaux de Charles Giraud représentant cet hôtel ou la résidence de campagne de la princesse à Saint-Gratien sont connus (Vue du jardin d'hiver de l'hôtel de la rue de Courcelles, aux Arts décoratifs ; autres vues dans des collections particulières).

Ce peintre est également l'auteur d'une remarquable Vue de la salle des Preuses au château de Pierrefonds et d'œuvres évoquant le monde des ateliers parisiens.

Tableaux d'intérieurs