Bicyclette d'enfant

Bicyclette d'enfant

Bicyclette d'enfant

Les cycles
Partager
Matière et technique: 
Alliage ferreux peint. Acier. Alliage ferreux. Caoutchouc. Cuir. Bois.
Origine et date: 
Beaulieu (France), vers 1888.
Artiste(s): 

Dimensions :

87 cm
53 cm
152 cm

C’est au terme d’une série d’innovations majeures que fut créée vers 1890 la bicyclette "moderne", qui s’imposera comme un phénomène industriel et social de grande ampleur. Cette bicyclette pour enfant de marque Peugeot, datée vers 1888, en présente les caractéristiques essentielles : roues de taille égale, la roue arrière étant motrice et transmission par chaîne.

On notera toutefois qu’elle est munie de roues à jantes creuses qu’équipaient des bandages en caoutchouc plein aujourd’hui disparus alors que la même année est breveté par Dunlop le pneumatique en caoutchouc rempli d‘air, une invention décisive qui permettra la généralisation de la bicyclette.

Après un premier grand-bi fabriqué en 1882, c’est vers 1884-1885 que la société Les fils de Peugeot frères se lança dans la fabrication de cycles, sous l’impulsion d’Armand Peugeot, le plus entreprenant d’une famille industrielle centenaire, ingénieur formé à l'Ecole Centrale des Arts et Manufactures et en Angleterre, où il avait été impressionné par les premières esquisses de bicyclettes.

La production de bicyclettes Peugeot débuta à Beaulieu, près de Valentigney dans le Doubs. C’est en 1886 que la production en série commença véritablement. Les premiers exemplaires présentés à l’Exposition universelle de 1889 sous la griffe « lion » remportèrent un véritable succès. Autour de 1890, les 300 ouvriers de l’usine de Beaulieu livreront entre 8000 et 10 000 exemplaires par an. Si Armand Peugeot se tourna dès la fin des années 1880 vers la production d’automobiles, les cycles constitueront une part majeure de la production de cette marque, dont le musée conserve un des produits vedette du début du 20e siècle, la « pliante » Peugeot.
 

Don de M. Sonnois, Compiègne, 1950.