Manteau d'automobiliste en fourrure

Manteau d'automobiliste en fourrure

Manteau d'automobiliste en fourrure

Nouvelles acquisitions
Partager
Matière et technique: 
Poil de chèvre ? Doublure : étoffe à carreaux
Origine et date: 
Fin du XIXe siècle - début du XXe siècle

Dimensions :

1,28 m
0,72 m

Ce manteau, en assez bon état, resté dans une propriété familiale du Loiret, aurait appartenu à l'arrière-grand-père de la donatrice, M. Louis-Charles Lesguillon, né à Gien, le 11 octobre 1837, et décédé à Nevoy, près de Gien, le 13 décembre 1919. Ce don vient combler une lacune dans les collections du musée, qui ne possédait aucun exemplaire de ce type de manteau, familièrement qualifié de "peau de bique". Or, il s'agit d'une des pièces essentielles de la garde-robe des automobilistes de la première heure, que l'on portait pour se protéger des éléments (vent, froid, pluie, etc.). En effet, ce n'est que progressivement que les caisses fermées se sont imposées dans la carrosserie automobile, comme en témoigne la collection du musée, dont les automobiles antérieures à 1905 sont quasiment toutes ouvertes.


Etiquette placée librement dans une poche intérieure portant en caractères imprimés BELLE JARDINIERE/ 2, Rue du Pont-Neuf, et au centre, à l'encre rouge, l'inscription manuscrite 5?/3092

Don de Claudie Laforgue, Créteil, effectué au nom de la famille Lesguillon, 2014